affiche_mo_2016Du 13 au 15 octobre prochain va se dérouler la finale du 13e Masque d’Or.

Après de longues sélections, départementales, régionales, vont se retrouver à Aix-les-Bains les 3 spectacles finalistes. L’Ile-de-France sera représentée par l’intermédiaire de la Compagnie « Rang L Fauteuil 14 » avec son spectacle La Mastication des morts d’après Patrick Kermann. Nous sommes très heureux pour eux et cela montre la vitalité du théâtre amateur dans notre région avec un soucis d’exigence dans la pratique de notre passion.

3 finalistes, cela veut dire aussi de la déception pour les troupes non sélectionnées. C’est pourquoi nous pensons à elles. Qu’elles soient remerciées de leur engagement. Et qu’elles continuent à donner du plaisir partout où elles joueront.

Un petit conseil aux 3 compagnies finalistes : qu’au-delà du concours, qu’elles profitent pleinement de ce moment, qu’elles se libèrent pour nous offrir une belle représentation et qu’elles n’oublient pas que cette manifestation est avant tout, une belle rencontre de théâtre.

Au programme

La Mastication des morts

La Mastication des morts
d’après Patrick Kermann
par “la Cie Rang L Fauteuil 14” Clamart (92) – Ile- de-France

Mise en scène : Laurent Bellambe – Collaboration artistique : Marie-Pierre Bayle
Durée 1h55 – Comédie satirique

Histoire : De retour dans son village dans le sud de la France, Patrick Kermann se souvient du passé, des ragots, des intrigues, de l’Histoire. C’est sa visite au cimetière qui lui donne l’idée d’écrire ce tissu de textes. La Mastication des morts se compose de plus de 200 épitaphes comportant les noms, les prénoms, les années de naissance et de décès des habitants du village, le récit de leur vie, une anecdote, une pensée, une

Réflexion : Les morts mastiquent, dialoguent entre eux de tombe en tombe, où parfois dans un même caveau ; ils sont réunis pour toujours dans ce cimetière, ressassant à l’infini leurs regrets, leurs joies, leurs inimitiés… tissant un lien entre les petites et la grande Histoire.

Commentaire : En banalisant la mort, notre époque l’escamote, la rend insignifiante, presque inutile. Elle n’a plus rien d’un événement humain fondamental, communautaire, rituel, culturel.

On oublie un peu trop facilement que, de notre naissance à la fin de notre existence, nous vivons dans l’incessante compagnie des morts, qu’ils sont des milliards à parler en nous, à travers nous, pour nous…

Nous oublions que nous sommes des morts en sursis, et ce faisant, nous vivons amputés d’une moitié de nous-mêmes.

Site de la Cie

La Cantatrice chauve

La Cantatrice chauve d’Eugène Ionesco
par la Cie La Tétéhem – Mélesse (35) – Bretagne

Mise en scène : Anne-Sophie Rochepeau
Durée : 1h15 – Comédie

Histoire : Dans leur petit intérieur bourgeois anglais Monsieur et Madame Smith reçoivent Monsieur et Madame Martin. La bonne s’interpose parfois. Un pompeux pompier débarque. Tous ces personnages parlent. Ils parlent sans rien se dire. Ils parlent sans s’écouter. Une horloge folle ponctue ces ridicules bavardages. Pas de fin, un éternel recommencement.

Commentaire : On rit des situations absurdes que provoque ce langage qui n’a ni queue ni tête. On se laisse prendre au jeu de ces grotesques personnages. La mise en scène vient amplifier l’absurdité et la drôlerie des situations par un jeu en miroir qui nous plonge dans nos propres difficultés à communiquer et à exister avec l’autre.

Auteur : La Cantatrice chauve, créée en 1950 pendant la période de bouleversements de l’après -guerre, a marqué l’histoire du théâtre. Considérée comme « anti-pièce » par son auteur, le dramaturge roumain Eugène Ionesco, elle interroge la communication entre les êtres et bouscule les codes traditionnels du théâtre.

Cette pièce, sommet du théâtre de l’absurde, est jouée depuis 1957 sans interruption à Paris, au théâtre de la Huchette, devenant l’une des pièces comptant le plus de représentations en France.

Site de la Cie

Ô Ciel la procréation est plus aisée que l'éducation

Ô Ciel la procréation est plus aisée que l’éducation de Sylvain Levey
par La Fausse Compagnie. Les Herbiers (85) – Pays de la Loire

Mise en scène :Christophe Sauvion
Durée : 1h00 – Comédie grinçante -Tout public à partir de 10 ans

Histoire : Ce soir c’est l’anniversaire de p’tite Piette. Le dixième… La copie conforme du neuvième…. Coup de sonnette. Les voilà… Table de fête pour le repas. Mais derrière le vernis lisse des apparences, la famille se craquèle, se brise en mille éclats de non-dits assourdissants, se disloque sous les assauts répétés de la violence verbale ou physique. Sous les coups de la machine à broyer l’amour et l’espérance, l’enfant rassemble les souvenirs épars, scelle les brisures de l’âme et construit sur ces fondations mouvantes l’édifice de son être en devenir.

Coup de sonnette deux fois. Tonton est un blagueur…

Commentaire : Miroir d’un portrait de famille teinté de cynisme et d’ironie, drôle et poignant, à la langue savoureuse, grinçante et cruelle.

Site de la Cie


Participation aux frais

  • Normal 15 € / Abonné 12 €
  • Réduit 10 € : Licenciés FNCTA, Comités d’entreprises, groupe de 10 personnes minimum
  • Jeune 5 €  (moins de 18 ans, carte Atout jeunes)

Renseignements et réservations, du 19 sept. au 12 oct. : contact@biennale-charlesdullin.fr

En savoir plus.
Voir le site national de la FNCTA
Voir les Archives du Masque d’Or
Voir le Palmarès 2011
Voir notre partenaire l’Association Charles Dullin à Aix-les-Bains.

Nous tenons à saluer, ici, tous les bénévoles de la FNCTA qui ont donné de leur précieux temps et participé ainsi, dans toutes les régions de France, à la réalisation du Masque d’Or.

Informations tirées en grande partie du site de la FNCTA Auvergne – Rhône-Alpes

0
0
0
0
Jour(s)
0
0
H
0
0
Min
0
0
Sec