La Fédération Nationale des Compagnies de Théâtre amateur et d’Animation (FNCTA) et la Maison des Pratiques Artistiques Amateurs (MPAA) vous convient cette année à une singulière rencontre avec Sylvain Levey.

Le samedi 12 janvier à 16h
à la MPAA Saint-Germain – 75006 Paris.

> entrée libre | réservation recommandée
01 85 53 02 10 | reservation@mpaa.fr

1ère partie – 16h | Echanges avec Sylvain Levey.

Présentation de son oeuvre et de son travail, à travers des extraits de ses pièces, Dans la joie et la bonne humeur, Ouasmok et Cent culottes et sans papiers interprétés par des comédiens amateurs d’Ile-de-France.

Cette première partie est orchestrée par l’Union Régionale d’Ile-de-France sous la baguette de Suzy Dupont avec le soutien de Suzanne Héleine.

2ème partie – 19h30

Ô ciel la procréation est plus aisée que l’éducation
par La Fausse Compagnie – Les Herbiers (85)

Craqueler le vernis lisse de nos petites vies et railler cette fameuse classe moyenne, voici à quelle expérience originale et dérangeante ces trois textes nous invitent.
En entomologiste du quotidien, Sylvain Levey peint avec ironie et cynisme la famille d’aujourd’hui. Ce n’est pas un tableau idyllique qu’il dresse, mais plutôt le désamour, les petits et les grands drames, le détail qui fait mal. Grâce à une langue rythmée, très orale, l’auteur propose des figures qui nous ressemblent, des voix comme des exutoires, un miroir qui amuse et dérange.

Éditions Théâtrales

Photos : © Emile Zeizig
Plus de photos du spectacle : Cliquez-ici

Une Master class sera organisée autour des textes de l’auteur animée par Anne-Sophie Pauchet, metteuse en scène de la Cie Akté, les 11, 12 et 13 janvier 2019.

Les livres de Sylvain Levey seront proposés par la librairie du théâtre du Rond-Point et pourront être dédicacés par l’auteur entre les deux parties à partir de 18h.

En savoir plus sur …

Né en 1973 à Maisons-Laffitte, Sylvain Levey est acteur et auteur. Depuis 2004 (année où paraissent Ouasmok ?, aux éditions Théâtrales, et Par les temps qui courent, chez Lansman), il a écrit près de trente textes de théâtre très remarqués, aussi bien pour les enfants ou les adolescents qu’à destination d’un public adulte. La plupart ont été publiés aux éditions Théâtrales et créés notamment par Marie Bout, Anne Contensou, Anne Courel, Christian Duchange, Émilie Le Roux, Olivier Letellier, Laurent Maindon, Cyril Teste ou Delphine Crubézy. Des lieux comme le Centquatre, le Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine, le Théâtre national de Bretagne, la Ménagerie de verre, la Schaubühne, le Théâtre national de Serbie, le Centre dramatique national de Rouen, le Théâtre national de Chaillot et la Comédie-Française ont accueilli des productions de ses textes.
Il travaille souvent en résidence et répond à des commandes d’écriture, à l’occasion desquelles il aime s’impliquer auprès des structures et de leur public, en France et à l’étranger.
Son premier texte, Ouasmok ?, a reçu le prix de la pièce contemporaine pour le jeune public 2005 (Académie d’Aix-Marseille). Sylvain Levey a été lauréat des Journées de Lyon des Auteurs de Théâtre 2003 et de Nîmes Culture 2004 pour Ô ciel la procréation est plus aisée que l’éducation. Il a reçu en 2011 le prix de littérature dramatique des collégiens Collidram pour Cent culottes et sans papiers, en 2015 le prix de la Belle Saison pour l’ensemble de son œuvre jeune public remis par le Centre national du théâtre, et a été finaliste du Grand Prix de littérature dramatique en 2005 et 2008.

Ressources : Editions Théâtrales et theatre-contemporain.net

La découverte du théâtre

Comment avez-vous découvert le théâtre ? Quel parcours avez-vous suivi ?

Le contexte menant à l’écriture

Les chemins de l’écriture. Dans quelles mesures vos études mais aussi vos lectures, vos rencontres, les hasards, vous ont conduits à écrire du théâtre ?

Le premier texte de théâtre

Dans quelles circonstances avez-vous écrit votre premier texte de théâtre et pourquoi ?

L’écriture au jour le jour

Comment s’inscrit cette activité dans votre rythme de vie professionnel et/ou personnel ?

L’appropriation du texte

Quel est votre rapport à vos textes en scène ? (Vous sentez-vous souvent trahi ou au contraire découvrez-vous plus de richesses dans vos textes mis en scène.)

Vidéos : theatre-contemporain.net